UN MOT SUR L’AUTEUR

Je suis comme dirais-je un autodidacte, axé sur la lit-térature, la fleur du romantisme.
Un amoureux des images, des sons, des mots, parfois des jolis mots…, des muses, du rêve, du voyage . Quelqu’un qui aime observer le petit détail qui com-me un grain de sable détonne sur la régularité du quotidien.

Une bouffée d’air, un bol de café, la nature qui explo-se de mille sensations, le soleil alimente une émotion légère, le caprice du monde, l’ivresse du désir, la quê-te du plaisir, la folie passagère, le sourire d’un enfant, d’une femme, sa peau et la course des nuages…
Voilà mon vent, celui qui souffle comme une pluie d’anecdotes sur mes jours…Cette histoire, une ombre sur l’épaule m’est venue sous la forme d’une nouvelle.

Mon amie d’alors me demande de lire celle-ci. Je revois encore son visage impassible parcourir les lignes de cette histoire. Je m’inquiète de cette réaction qui ne vient pas.
À la fin de sa lecture, elle me traite de laxiste, qu’il y a là matière à écrire un roman.
Je rentre dans une colère noire. J’avais décidé de ne plus écrire de roman, trop long, trop pénible, déjà fait. Je prends mon vélo, je m’absente deux jours. Je respire la pluie, bouffe du goudron, le fourmillement de la ville et lorsque je reviens, j’ai déjà le roman dans la tête et la suite que je livre comme une réaction à la vie, un souffle…

Publié dans : Non classé |le 27 septembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Réflexions pédagogiques par... |
Abandons |
clopidogrelfr |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mémoire de mots
| cocoruh
| Bienvenue sur le blog du Cu...